Le propriétaire allemand de DeGiro revendra les commandes de particuliers

Le propriétaire allemand de DeGiro revendra les commandes de particuliers

January 28, 2021 0 By Maxime Bossis

Le nouveau propriétaire allemand de la société de bourse néerlandaise DeGiro transmettra les ordres des clients néerlandais à une autre plate-forme de négociation, Tradegate. Le régulateur financier néerlandais AFM n’en est pas satisfait. Mais dans le cadre de FlatexDeGiro, le courtier néerlandais relève du régulateur financier allemand, qui interprète différemment les règles européennes en la matière. Cela a été rapporté par Het Financieele Dagblad lundi. Aux Pays-Bas, les courtiers en valeurs mobilières ne sont pas autorisés à revendre les ordres d’investisseurs privés à des tiers. En Allemagne, les commandes peuvent être expédiées. Il y a un débat quant à savoir si cela conduit à des conflits d’intérêts et si les ordres sont exécutés au meilleur prix en conséquence. Après l’acquisition de DeGiro, FlatexDeGiro a choisi de donner aux clients néerlandais un compte bancaire allemand avec leurs liquidités couvertes par le système de garantie des dépôts. Mais en conséquence, les clients néerlandais relèvent également en grande partie du régulateur allemand Bafin. À l’automne 2019, Flatex a payé 250 millions d’euros pour reprendre DeGiro. Les régulateurs ont donné leur feu vert à l’accord en août 2020. Interrogé, le directeur financier Muhamad Chahrour de FlatexDeGiro a déclaré au FD que la revente des commandes ne se ferait pas au détriment des clients. « Nous ne transférons pas automatiquement nos clients à Tradegate. Ils peuvent choisir eux-mêmes. Avec Tradegate, nous offrons à nos clients un service unique afin qu’ils puissent négocier lorsque les principales bourses ne sont pas ouvertes. Si les clients choisissent de négocier le soir, ils acceptent que les prix puissent être moins favorables.